Lakmé

Opéra

Durée : 1h30

 

Création Juin 2012, Bordeaux

 

 

 

« Les souvenirs que l’on rapporte des lointains voyages ne s’effacent jamais. Ils se logent dans l’esprit et s’y fixent avec plus ou moins d’intensité, selon la nature des pays que l’on a vus. Quelquefois, au moment où l’on y pense le moins, ces souvenirs s’éveillent subitement. C’est une vision confuse, comme un tableau aux teintes indécises qu’un rayon douteuse claire à peine… »

Théodore Pavie, Scènes et récits d’outremer

 

 

Retour sur un conte merveilleux…

La compagnie opéra ex Nihilo remet au goût du jour cet opéra de Léo Delibes inspiré des scènes et récits d’outremer de Théodore Pavie. Création musicale et picturale aux couleurs de l’Inde légendaire qui transcende dans un geste artistique les frontières temporelles et culturelles… Six chanteurs se partagent les rôles. Pour servir ce conte, la fraîcheur de la jeunesse, les talents les plus prometteurs…

C’est la rencontre entre Lakmé une jeune hindoue et Gérald un Anglais, rencontre entre deux univers, deux mondes étrangers l’un à l’autre. L’amour prétend effrontément pouvoir dépasser les différents culturels.

 

 Mais Lakmé c’est également une icône féminine, une déesse…

Ange ou fantôme son existence est éphémère et à la fois rattachée à l’éternité.

 

Lakmé manifestation visible de la divinité, icône hindoue, elle traverse ce drame de façon provisoire. Son existence est rattachée à l’intemporel. Au cœur de ce drame la mort ne saurait interrompre le cycle de la vie.

Rêve étrange, conte fabuleux, évasion hors du temps, les sentiments les plus universels y sont dépeints : amour, devoir, passion, transgression… Ce spectacle haut en couleur, est entraînant par la beauté de la musique et du chant mais également réjouissant pour les yeux et les sens. Tout simplement enthousiasmant, une scénographie belle et lumineuse, un parfum d’exotisme qui par-delà les cultures nous renvoie à nos territoires intimes.