Shostakovitch de L'Ombre à la Lumière

 

Musique de chambre

Durée : 1h15 min

 

 

Violon : Aya

Violoncelle : Erwan Le Guen

Piano : Valeryia Kucherenko

 

 

 

Toujours en vue d'expérimenter des territoires musicaux encore inéxplorés, la Compagnie Opéra Ex Nihilo propose ici une retranscription de certaines pages peu connues du compositeur et notamment des extraits de L'Opus 79, un Cycle de Mélodies inspiré de Poèmes Populaires Juifs.

Ce dernier est un travail profond et déchirant. Shostakovicth a écrit ce cycle en 1948, 20 ans après sa première condamnation par le gouvernement de Staline et quelques mois après sa seconde condamnation. En 1948, Shostakovitch avait connaissance non seulement des horreurs provoquées par le gouvernement de Staline, mais également des horreurs du Nazisme.

Son empathie pour la souffrance des Juifs est totale et ce cycle de mélodies est le produit de cette identification.

Or, la situation politique du compositeur et l'antisémitisme officiel ont rendu la première représentation publique impossible jusqu'au 15 janvier 1955 date à laquelle l'oeuvre est enfin rendue publique interprétée par Shostakovitch lui-même et par Nina L'vovna Dorliak, Zara Dolukhanova et Alec Maslenniov.

Avant cette première, l'oeuvre sera présentée uniquement dans un cadre privé, non officiel.

 

Inspirées de folklore populaire, les mélodies de ce cycle sont  immédiatement mémorisables, tandis que les rythmes incisifs se mêlent à une harmonie aigre-douce. Shostakovitch lui-même dira avoir voulu écrire des mélodies joyeuses sur des intonations sinistres. 

Soprano : Souad Natech

Soprano : Pauline Larivière

Mezzo-Soprano : Gaëlle Mallada

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square
  • youtube-square

© 2017 par La compagnie Opéra Ex Nihilo. Créé avec Wix.com