Shostakovitch

Musique de chambre

Soprano + Quatuor à cordes

Durée : 1h15 min

 

 

 

 

Violon : Vincent Soler

Violon : Michael Seigle

Alto : Estelle Gourinchas

Violoncelle : Nicolas Seigle

Soprano : Souad Natech

Le quatuor Stainer ainsi que la soprano Souad Natech vous proposent certaines pages parmi les plus énigmatiques de l’oeuvre de Shostakovitch. La richesse de l’oeuvre de Dimitri Shostakovitch réside dans les contradictions au sein desquelles s’est déroulée sa vie de créateur. L’opposition entre une musique «officielle» publique et une musique plus libre et plus personnelle caractérise l’ensemble de l’oeuvre du compositeur dont le succès connaîtra des hauts et des bas, recueillant tantôt les honneurs, tantôt la censure du gouvernement.

Au sein de cette Dichotomie entre oeuvre publique et oeuvre privée, c'est la seconde que nos artistes ont choisi de vous présenter. Une musique rare qui nous dévoile l’univers sonore d’un art de l’extrême et de l’extrémité, d’une intense beauté et d’une profondeur inouïe.

Parmi les oeuvres qui vous seront présentées figurent notamment les 7 romances sur des poèmes d’Alexandre Blok arrangés pour quatuor à cordes et Soprano. Ces pages correspondent à l’oeuvre tardive de Shostakovitch puisqu’il décède en 1975. Empreintes de mélancolie, et colorées par le spectre de la mort, ces romances dépeignent les motifs de l’amour, de l’érotisme, de la guerre, de la violence, et de la création artistique.

 

 

 

 

Le chant d'Ophélie


En quittant ta bien aimée,
mon amour, tu juras de m'aimer.
Partant pour un pays hostile,
tu juras de tenir ta promesse.
Là, loin de l'heureuse terre danoise,
le rivage est voilé de brume...
Les vagues grondent, en colère,
baignant les rochers de pleurs
Mon guerrier bien-aimée ne reviendra pas,
bardé d'argent de pied en cap...
Dans la tombe flotteront tristement
plume noire et ruban de crêpe

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square
  • youtube-square

© 2017 par La compagnie Opéra Ex Nihilo. Créé avec Wix.com